La silhouette abdominale : la déformation de votre ventre, l'insuffisance du post partum, le diastasis.

#SILHOUETTE

Expertise pour la chirurgie de la fonction et de la silhouette de la paroi abdominale.

04 93 20 58 58
Ventre de femme enceinte

La chirurgie de la fonction et de la silhouette de la paroi abdominale est l’une de nos préoccupations maintenant déjà ancienne Il s’agit de la chirurgie du diastasis,  de la protrusion abdominale,  associé parfois à une hernie ventrale, chez la Femme (insuffisance abdominale du post partum), mais également chez l’homme.

Capture d’écran 2022-06-29 à 08.22.24.png
Capture d’écran 2022-06-29 à 08.24.13.png

En position debout, association d'une protrusion abdominale, avec présence d'une hernie ombilicale

En position debout : protrusion médiane péri ombilicale

Nous avons une vision originale de cette problématique : 

La paroi abdominale peut être artificiellement divisée entre deux parties : Superficielle et profonde. 

Superficielle : la peau et les tissus sous cutanés plus ou moins épais. La correction des “anomalies” à ce niveau (excès de peau ou de tissu adipeux…) est le domaine de la chirurgie plastique, « esthétique ». Les pariétalistes classiques n’ont pas vocation naturelle à être plasticien, ils n’ont pas reçu la formation ad hoc.

Capture d’écran 2022-06-29 à 08.32.08.png

Excédent cutané.

Capture d’écran 2022-06-29 à 08.33.54.png

En position allongé, visualisation du diastasis (creux périombilical).

Capture d’écran 2022-06-29 à 08.35.08.png

Allongé sur le dos, la dépression sus ombilicale correspond au diastasis

Profonde : les muscles et leurs enveloppes fibreuse (les aponévroses). La correction des anomalies à ce niveau (hernie ou éventrations ventrales, diastasis, est le domaine de la pariétologie, domaine récemment individualisé de la chirurgie dite générale. Les chirurgiens plasticiens n’ont habituellement pas ces connaissances particulières nécessitant l'utilisation de techniques et de matériaux spécifiques (prothèse de renforcement pariétal).

Alpes sous la neige

Mais les anomalies sont souvent intriquées (excès de peau et de graisse, laxité pariétale avec une hernie ou un Diastasis…) dans ces cas il est nécessaire d’intervenir sur les deux parties superficielle et profonde en même temps afin de « réparer » la totalité de la paroi abdominale, dans sa fonction (les muscles et les aponévroses et dans son aspect visuelle et esthétique (la peau et les tissus sous cutanés).

 

La spécificité du cabinet est de proposer cette approche pluri disciplinaire (le pariétaliste et le chirurgien plasticien travaillent en même temps) et d’envisager l’acte chirurgicale au profit de la totalité de la paroi abdominale. Il en résulte une amélioration fonctionnelle (paroi plus solide, améliorant la vie quotidienne du sujet dans ces activités physiques, améliorant des problèmes de la statique dorsale et lombaire…) et une amélioration esthétique ( amélioration de la silhouette avec restauration des reliefs musculaires).

Cette approche originale qui nous est familière depuis plus de 20 ans permet tout particulièrement la prise en charge de l’insuffisance abdominale du post partum.

L’insuffisance abdominale du post partum, souvent consécutive aux grossesses multiples ou gémellaires, est une déformation de la silhouette avec parfois un aspect inesthétique cutané ( plis, vergetures…). La voussure et la protrusion sont constituées par la distension de l’enveloppe des muscles, par l’élargissement de la ligne blanche qui entraîne un écartement des muscles (le diastasis),  éventuellement associée à une hernie ombilicale ou sus ombilicale. Outre le préjudice esthétique,  il en résulte un dysfonctionnement musculaire et une perte d’une partie des capacités physiques.

Cette pathologie pariétale doit être impérativement être considérée dans sa totalité (partie superficielle et profonde de la paroi).  Il faut apprécier par l’examen clinique, et parfois en s’aidant d’un examen complémentaire (scanner) la nature exacte des anomalies.

Après le bilan réalisé et compte tenu de l’ attente et de la demande  du patient bien informé, il sera possible de proposer (OU PAS) une correction chirurgicale sur l’une ou les deux parties de la paroi. Si les deux niveaux de la paroi sont en cause, un consensus sera recherché entre le patient, le chirurgien plasticien et le chirurgien pariétaliste pour élaborer une solution adaptée.

Il s’agit souvent d’un acte chirurgical relativement complexe, avec ces contraintes propres pendant la période  post opératoire, avec  de possibles complications qui auront été exposées le plus clairement possible.

 

Ce type de prise en charge est également adapté aux corrections qui peuvent être nécessaires chez les patients ayant présenté une obésité morbide corrigée par un régime alimentaire ou une chirurgie de l’obésité.  Ici la prise en charge est plus souvent purement plastique, mais le bilan pré  opératoire doit se conformer au schéma précédent.

 

Le retard habituel des institutions (CPAM, Mutuelles…) dans la reconnaissance de ces types de pathologies ‘diastasis) oblige que tout ou partie du traitement ne soit à la charge du patient, « chirurgie esthétique ». Toutefois dans un certain nombre de cas une entente préalable pourra être organisée avec la CPAM. Cela  est particulièrement le cas pour une chirurgie réparatrice après un amaigrissement très important.

Les pathologies souvent associées (Hernie, éventration incisionnelles) pouvant bien sûr également donner lieu à un remboursement par la CPAM.

Dans tous les cas, le devis de l’intervention est une étape à précisément prendre en compte et à expliquer.

LES NOTIONS TECHNIQUES

Capture d’écran 2022-06-29 à 09.08.27.png
Capture d’écran 2022-06-29 à 09.20.58.png

La résection de l'excédent cutanéo-graisseux, remodelant la silhouette, est réalisée par le chirurgien plasticien, l'incision est basse dans le maillot.

Le marquage cutané de l'incision circonscrivant la zone cutanée réséquée.

Le renforcement des plans musculaires et aponévrotiques est réalisé par le chirurgien pariétaliste. Il consiste en la mise en place d'un très grand tulle de renforcement pariétal dans la paroi abdominale, l’utilisation du  matériel prothétique permet de pérenniser l'effet donné par le remodelage superficiel.

La fermeture cutanée (redrapage) est réalisée selon les principes de la chirurgie plastique.

L'hospitalisation dure environ  2 à 3 jours, la surveillance et les soins locaux étant ensuite assurés en consultation externe.

Capture d’écran 2022-06-29 à 09.22.58.png
Capture d’écran 2022-06-29 à 09.23.07.png

Aspect de la cicatrice après plusieurs semaines.

Capture d’écran 2022-06-29 à 09.25.58.png

Aspect postopératoire à distance de l'intervention

Autre exemple exceptionnel de reconstruction pariétale avec remodelage de la silhouette chez une patiente présentant des séquelles post opératoire, avec longue cicatrice médiane dystrophique, important diastasis des muscles grands droits, et important excédent cutané et graisseux sous ombilical.

Capture d’écran 2022-06-29 à 09.27.46.png

Aspect préopératoire: noter la cicatrice médiane dystrophique, le marquage cutané du diastasis et l'excédent cutané et graisseux sous ombilical

Capture d’écran 2022-06-29 à 09.27.57.png

Aspect postopératoire immédiat, après résection de l'excédent cutané et graisseux sous ombilical :  à noter l'important remodelage de la silhouette secondaire à la remise en tension des plans superficiels et profonds, (prothèse intra pariétale en place).