Questions
&
Réponses

04 93 20 58 58
Dr Marc Soler.png

La préparation à votre intervention et votre parcours de soins sont  élaborés au cabinet médical. Mais suite à la consultation initiale et  après avoir reçu oralement et par fiches beaucoup d'informations, il vous restera probablement encore des interrogations.

Voilà pour vous aider un certain nombre de Question/ Réponse.

Si tout n’est pas claire dans votre esprit n'hésitez pas à nous contacter nous pourrons avec vous enrichir le chapitre.

Sujets traités : 

Les hernies de l'aine

Les hémorroides

Les calculs biliaires

Le sinus Pilonidal

les hernies de l’aine

les hernies de l’aine sont-elles fréquentes?

130000 hernies sont opérées chaque année en France.

Près d’un Homme sur trois sera opéré d’une hernie de l’aine, il peut y avoir une prédisposition familiale.

La hernie de l’aine est 10 fois moins fréquente chez la femme, les hernies de la Femme sont  souvent crurales (40%) et doivent etre dans ce cas rapidement opérés.

Quelle est votre expérience pour traiter les hernies de l’aine et ombilicale et épigastrique ?

Formé dans le service de René Stoppa l’un des précurseurs  des techniques modernes de cure de hernie avec grande prothèse ( treillis, tulle…), j’ai toujours privilégié cette conception,  d’abord par coeliochirurgie, et depuis 2001 selon des  techniques résolument minimales invasives ( Ugahary, MOPP, TIPP).

En savoir plus : 

Technique MOPP

Technique F. Ugahary

Technique F.Ugahary académie de chirurgie

Utilisable pour pratiquement tous les types de hernies de l’aine et tous types de patient, notamment les plus âgés et les plus fragiles. Depuis 2001 environ 3000 hernies ont été traitées, les patients étant spécifiquement suivis pendant 2 ans, nos résultats analysés scientifiquement  font l’objet de communication régulière dans les congrès. internationaux.

J'ai une boule intermittente au niveau de l’aine que dois-je faire?

Une boule au niveau de l’aine qui sort en position debout ou lors de la toux et qui rentre en position couchée est typique d’une hernie. Une consultation chez un spécialiste est nécessaire dans tous les cas afin de confirmer le diagnostic et de définir la conduite à tenir.  Il n'est pas utile de faire réaliser une échographie.

Y a-t-il un traitement médical pour ma hernie, puis-je porter une ceinture herniaire ?

Il n’y a aucun traitement médical pour les hernies de l’aine.

La ceinture ou bandage herniaire étaient souvent proposés dans le passé en raison des mauvais résultats de la chirurgie (beaucoup de récidive).

La récidive  est aujourd'hui exceptionnelle  dans mon expérience, il faut habituellement opérer.

J'ai une boule au niveau du pli de l’aine à la racine de la cuisse, on me dit que c’est  une hernie crurale, que dois faire?

La hernie crurale est rare chez l’homme mais elle represente 40% des hernies de la femme. C’est statistiquement le type de hernie qui se complique le plus fréquemment. Ce type de hernie doit donc être traité sans urgence mais aussi rapidement que possible avant la complication. Cette dernière peut se manifester, soit par l’étranglement de graisse avec présence d’une boule très dure plus ou moins douloureuse parfois inflammatoire, soit par l’étranglement d’une anse digestive, avec douleurs abdominales, nausées voire vomissements, l’urgence devient alors absolue avec nécessité d’une hospitalisation immédiate.

Ma hernie devient brutalement douloureuse elle ne rentre plus et j’ai des nausées, que dois-je faire?

Ces symptômes sont typiques de l’étranglement de la hernie. Il est urgent de se rendre sans aucun délai dans le service des urgences le plus proche. Un simple examen clinique peut suffire à confirmer le diagnostic. Un traitement chirurgical en urgence doit être réalisé immédiatement. Si l’intestin est coincée depuis plus de 4 à 6 heures il pourra être nécessaire de le réséquer. S’il est coincé depuis moins de 4 à 6 heures, il pourra être réintégré et l’intervention sera plus simple.

Que se passe-t-il si je ne fais pas opérer ma hernie ?

Pour une hernie de très petite taille et indolore, il ne se passera rien.

Pour une hernie crurale (petite boule dur du pli de l’aine chez la femme), ou pour une très volumineuse hernie inguino-scrotale chez l’homme,ou pour une  hernie très douloureuse, le risque de complication est plus élevé et l’intervention doit etre la règle dans un délai à définir.

Les complications sont  alors au maximum l’étranglement de la hernie avec occlusion intestinale à opérer en urgence. Le risque vital est en jeu chez le sujet très fragile ou très âgé.

Pour les hernies de taille moyenne et peu gênantes, le risque de complication aiguë est très faible, il est possible de programmer l’intervention en fonction de votre calendrier, ou de simplement surveiller dans un premier temps.

Mais dans tous les cas, la présence d’une hernie  doit donner lieu à une consultation chez un chirurgien spécialiste qui vous conseillera sur la conduite à tenir:

Ma hernie de l’aine peut-elle régresser ou même disparaître?

La hernie est secondaire à l'affaiblissement d’un tissu (fascia transversalis) là ou la paroi n’est pas renforcée par du muscle. Cela est irréversible et s’aggrave habituellement progressivement. Il n’y a pas de rééducation possible.

Le remplacement du tissu déficient par un tissu synthétique (le voile, la prothèse) est la base du traitement chirurgical.

J’ai une hernie de l’aine droite, dois-je me faire opérer à gauche préventivement en même temps.

L’examen pré opératoire que je réaliserai, permettra de déceler éventuellement une hernie de l’autre côté. Son traitement sera alors proposé en même temps et en chirurgie ambulatoire.

En l’absence de hernie de l’autre côté, il ne faut pas opérer préventivement car vous n’aurez probablement pas de hernie de ce côté (dans 80% des cas).

J’ai plus de 80 ans (ou plus de 90 ans), dois-je  faire opérer ma hernie qui commence à me gêner?

J’ai plus de 80 ans (ou plus de 90 ans), dois-je  faire opérer ma hernie qui commence à me gêner?

Votre hernie ne doit pas être sous-estimée.

La cure de la hernie “à froid” n’est pas plus dangereuse à votre âge dans notre expérience.

La chirurgie en urgence est beaucoup plus grave surtout si vous êtes en occlusion.

Si votre hernie est très évoluée ou retenti sur vos activités de la  vie  quotidienne, elle doit être opérée car elle peut vous faire perdre une partie de votre autonomie.

Notre technique minimale invasive ( MOPP, Ref)(MOPP), cliquez ici, avec une anesthésie plus “légère et en ambulatoire est adaptée à cette situation

Doit-on mettre en place  une prothèse pour traiter ma hernie ?

La chirurgie de l’adulte nécessite habituellement la pose d’une prothèse pour un meilleur résultat. Ce n’est pas une “plaque”, mais un tulle ou un voile synthétique qui sera incorporé par vos tissus.

je  suis spécialisé dans ce domaine ayant déjà élaboré des prothèses de

renforcement pariétal.

Quelle est la différence entre la chirurgie ouverte, laparoscopique, robotique ?

La chirurgie ouverte regroupe des interventions de type “technique de Lichtenstein”.

Elles sont  réputées donner  plus de douleurs post opératoires. Nous ne les utilisons que lorsque les autres techniques sont contre-indiquées.

La technique laparoscopique est très utilisée en France, mais moins indiquée

chez les sujets très fragiles ou très âgés. C’est pour cela que je l'ai abandonné au profit d’une technique moins invasive, la technique MOPP(MOPP), cliquez ici, indiquée pour tous.

La chirurgie assistée par le robot n’est qu' exceptionnellement utilisée en France, elle est très coûteuse, sans avantages pour le patient.

J’ai des antécédents cardiaques, je suis sous anticoagulants, dois-je faire opérer ma hernie qui commence à me gêner quand je marche ?

Sauf état général très précaire, il est presque toujours possible, et donc indiqué, d’opérer une hernie de l’aine dans cette situation et de préférence “à froid”.

La décision d’intervenir et la préparation à l’intervention sont réalisées en collaboration avec votre cardiologue qui réalisera le cas échéant un bilan spécifique. La gestion des anticoagulants est soumise aux dernières recommandations en vigueur. Le suivi sera centré sur la nécessité de parfaitement gérer la prescription des anticoagulants.

Dans ces conditions, il est possible de minimiser le risque de complications spécifiques. Dans le cas où le risque semble plus important que le bénéfice attendu la hernie ne sera pas opérée.

Je dois être opéré d’une hernie de l’aine, combien de temps dure l’intervention ?

La durée de l’intervention est très variable en fonction du type et de l’importance de la hernie.

Une hernie simple jamais opérée auparavant peut nécessiter 30 à 45 minutes.

Une très volumineuse et ancienne hernie peut nécessiter plus d’une heure d’intervention ainsi qu’une hernie déjà opérée à plusieurs reprises.

Les suites post opératoires ne varient pas spécifiquement en fonction de la durée de l’intervention qui sera très probablement réalisée en ambulatoire même en cas d’intervention de longue durée .

Je dois être opéré d’une hernie de l’aine, de quel type d’anesthésie s’agit-il.

En fonction des techniques, la chirurgie herniaire peut être réalisée au moyen de tous types d’anesthésie.

Pour nos techniques, nous proposons  une anesthésie générale « légère » sans intubation de la trachée et sans utilisation de curare le plus souvent. Je ne suis plus favorable à l’anesthésie locale que j’ai beaucoup pratiquée. J’ai également abandonné la rachianesthésie qui présente quelques inconvénients spécifiques. Le médecin anesthésiste vous informera précisément sur la technique.

Je dois être opéré d’une hernie de l’aine, quel est le risque que la hernie revienne après l’intervention ?

Le risque que la hernie réapparaisse après son traitement chirurgical est possible, c’est ce que l’on appelle la récidive. Le taux de récidive dépend du type d’intervention, de la technique utilisée et de l’expérience du chirurgien. Le taux moyen en France  est de 3% au minimum. Le taux publié par les spécialistes est d’environ 1 %.  Il est inférieur à 1 % dans mon expérience. Mes résultats sont contrôlés par un médecin indépendant (lien : https://www.club-hernie.com/fr/).

L'intervention est-elle douloureuse, comment je gère ?

La gestion de la douleur est prévue dès la consultation pré opératoire.

Une ordonnance pour  les antalgiques vous sera donnée et expliquée, elle est adaptée à votre cas particulier, en fonction de vos traitement en cours, de vos  intolérance au anti inflammatoire ou au opioides…

 

Voir plus sur notre billet : « La douleur post opératoire, une préoccupation essentielle dans la démarche chirurgicale »

Il est décidé d'opérer ma hernie que dois je faire  ou ne pas faire avant l’intervention?

Il est habituellement contre indiqué de réaliser des efforts physiques intenses, mais

concernant une hernie non compliquée et  peu douloureuse vous devez poursuivre vos activités habituelles, voir les augmenter comme marcher chaque jour en terrain plat par exemple. Cela est particulièrement vrai pour la personne âgée ou l'arrêt de toute activité dans les jours ou les semaines avant l’intervention rendra plus longue et difficile le retour à des activités normales après l’intervention. De même la pratique  sportive si elle n'était pas responsable d’une gêne notable peut être poursuivie avant l’intervention , tout en proscrivant bien sur les efforts non raisonnables augmentant la pression abdominale.

Dans quelle position sera placée la prothèse utilisée pour traiter ma hernie de l’aine?

Dans la technique que j’utilise habituellement, la prothèse introduite par un orifice du côté de la hernie est positionnée dans l'épaisseur de la paroi abdominale entre le péritoine et la vessie en profondeur,  le plan musculaire en superficie. je ne pénètre donc pas à l’intérieur du ventre, et la prothèse n’est pas au contact des viscères, elle est placée dans la partie profonde de la paroi, elle n’est donc pas palpable, sauf chez un sujet très mince. L’induration de la paroi pendant les quelques semaines après l’opération est due à la petite voie d’abord et non pas à la présence du matériel.

Je ne suis pas rassuré de quitter la clinique le même jour de l’intervention ne devrais-je pas rester au moins un jour ou deux.

Réaliser les cures de hernies,(ainsi que la chirurgie des hémorroïdes et la chirurgie de la vésicule biliaire) en ambulatoire est pratiquement la règle.

L’ambulatoire est bénéfique quel que soit l'âge du patient et même s’il présente des antécédents notables.

Les enquêtes réalisées le confirment, comme celle de la Haute Autorité de Santé (HAS) :

Ref :  Cliquez ici

 

Voir le billet de blog : Les bénéfices de la chirurgie ambulatoire

Quand pourrais-je reprendre mes activités sportives après mon intervention de hernie ?

Il n’y a pas de liens reconnus entre la reprise précoce du sport et un risque de complication ou de récidive après chirurgie d’une hernie de l’aine.

La marche est donc possible et même recommandée immédiatement après la chirurgie.

Les activités physiques plus intenses sont alors limitées par une douleur ou une gêne au niveau de l’aine. Il faut adapter son activité pour que cette gêne soit acceptable, avec la prise des antalgiques prescrit.

Il est ensuite possible de reprendre progressivement après deux à trois semaines  une pratique sportive plus intense.

Quand puis-je reprendre une activité sexuelle après chirurgie d’une hernie ?

Comme pour la pratique sportive, il n’y a pas de risque de complications à reprendre rapidement une activité sexuelle. Mais elle sera limitée initialement par la douleur qui pourra même entraîner une inhibition qui pourra être marquée temporairement. Mais la chirurgie des hernies ne présente aucun risque sur la fonction sexuelle.

Quel est la durée de mon arrêt de travail après chirurgie d’une hernie de l’aine ?

Il n’y a pas de règle précise.  Il n’y a pas d’interdiction absolue.

Un arrêt de plusieurs semaines est toutefois recommandé pour les métiers très physiques, les travailleurs de force, certaines professions à risque (métiers du bâtiment…).

La position assise prolongée peut être difficile la première semaine (travail administratif…).

L’arrêt de travail doit être prévu précisément en pré opératoire, et sa durée pourra être adaptée par la suite (reprise anticipée, prolongation). Le certificat  est remis le jour de l’intervention.

Quand puis-je reprendre le volant après mon intervention.

Si la reprise de la conduite est interdite le jour même de l’intervention, elle est ensuite possible en fonction de la douleur qui pourrait entraîner un risque d’accident.

La prudence est de mise pour les professionnels de la route (Taxi, transport en commun…), l’arrêt de travail devra alors couvrir une période d’une à deux semaines après l’intervention.

Après la chirurgie de ma hernie inguinale aurais-je une cicatrice ?

Nous réalisons une intervention minimale invasive, avec un seul orifice près de l’aine.

La cicatrice mesure environ 3 cm recouverte par des bandelettes adhésives : les stéri-strips.

La cicatrice est dans le maillot, peu visible après plusieurs mois.

Vous pouvez vous doucher dès le lendemain, et remplacer vous-même le pansement sans aucun soin particulier. Les bandelettes sont ôtées au cabinet lors du premier RDV.

Comment je me sens après l’intervention, aurais-je un gonflement, un bleu ?

Vous pouvez et devez marcher quelques heures après l’intervention et la chirurgie est habituellement en ambulatoire.

Vous aurez à votre disposition un traitement pour gérer la douleur.

Vous aurez un gonflement au niveau de la petite cicatrice, il  va disparaître complètement très progressivement.  Un bleu ou une ecchymose est possible, parfois spectaculaire (surtout si vous prenez des antiagrégants plaquettaires), cela est habituellement sans aucune gravité et disparaîtra en une dizaine de jours.

Un gonflement douloureux ou évolutif nécessite un appel ou même un contrôle au cabinet

En cas d’intervention sur de très volumineuses hernies, notamment qui descendent dans les bourses pour l’homme , il y a très fréquemment une volumineuse tuméfaction entre l’aine et la bourse, elle est habituellement peu ou pas douloureuse mais pourra nécessiter des mois avant de disparaître spontanément.

 
Médecin et patient

Les hemorroides

La chirurgie des hémorroïdes est-elle toujours très douloureuse?

J’utilise une  technique moins invasive, il s’agit de la technique de ligature des vaisseaux hémorroïdaires sous controle doppler avec mucopéxies associées ( les paquets hémorroïdaires sont ligaturés et réintégrés au niveau rectal,( technique HAL-RAR). Les douleurs peuvent être importantes, mais sont en moyenne  moins intenses  et de plus courte durée qu’avec les techniques classiques de type Milligan et Morgan.  Il n’y a pas de soins spécifiques, mais nécessité de respecter quelques règles hygiéno diététiques.

J’ai des hémorroides, puis je faire du sport?

Oui bien sûr il faut garder une activité physique régulière. Il faut privilégier les activités physiques sans traumatisme au niveau des fesses et du périné et éviter les sports violents.

J’ai fait une crise hémorroïdaire. Que dois-je faire pour éviter que ça revienne?

Il faut lutter contre la constipation, la toux chronique, l'obésité,éviter la consommation d’alcool, les plats épicés, la sédentarité. Eviter le port de charge lourde

Il faut privilégier une alimentation riche en fibres, boire beaucoup d’eau et faire de l’activité physique régulièrement.

Les hémorroïdes peuvent-elles revenir après l’opération?

En fonction du type d'hémorroïdes, du type d'intervention et notamment après une chirurgie de type HAL doppler-RAR  il peut persister des paquets hémorroïdaires dans 20% des cas, il sera parfois indiqué de ré intervenir en cas de réapparition de symptômes.

Quel est la durée de mon arrêt de travail après chirurgie des hémorroïdes ?

Il est possible de reprendre un travail physique et des activités sportives  une dizaine de jours en moyenne après l’opération.

Est ce que je risque d'être incontinent après la chirurgie des hémorroïdes?

La chirurgie ne touche pas les sphincters et sauf complication exceptionnelle il n’y a pas de risque d’incontinence. Toutefois, rarement, on peut observer une incontinence aux selles molles ou au gaz, surtout s' il y avait déjà une faiblesse sphinctérienne avant l’intervention. Mais il faut noter que les hémorroïdes participent pour une faible part à la continence anale, leur traitement peut alors expliquer cette incontinence aux gaz et  aux selles liquides qui est toutement  rarement notée.

J’ai des hémorroïdes depuis très longtemps ai je un risque de faire un cancer de l’anus ou du rectum?

Non il n'y a aucune relation entre les hemorroides et un risque de cancer. Toutefois en cas de saignement il est souvent indiqué de vérifier l’absence de polype du rectum ou de colon associés aux hémorroïdes, et donc de faire réaliser une coloscopie..

J’ai  des saignements par l’anus mes hémorroïdes en sont elles la cause?

Les saignements anaux sont d’origines hémorroïdaire ou parfois dus à une fissure ou à une fistule dans plus de 90 % des cas, mais il faut toujours s’assurer par l’examen proctologique (Toucher rectal…) et par une endoscopie( rectoscopie et coloscopie complète) qu’il n’existe pas une autre cause de saignement ( polypes rectaux ou coliques ou lésion plus évolués malignes..). Tout saignement ou anomalie au niveau de l’anus doit faire pratiquer un examen, par le gastroentérologue ou le chirurgien proctologue.

J’ai des replis de peau autour de l’anus dois je m'inquiéter?

Après l’évolution naturelle des hémorroïdes, ou après chirurgie, il peut persister des replis de peau plus ou moins importants autour de l’anus. Il s’agit de marisques. Elles sont indolores mais peuvent être gênantes notamment pour l'hygiène.  Lorsqu’elles sont très évoluées, une résection de ce surplus de peau peut parfois être indiqué.

 
blanc sur blanc

Les calculs biliaires

J’ai des calculs dans la vésicule et je n’ai pas mal que dois je faire?

Il est très fréquent d’avoir un ou plusieurs calculs dans la vésicule. Environ 10% des adultes et 20% des personnes de plus de 65 ans en ont. Dans 80% des cas il n’y a aucun symptôme et le calcul a été trouvé par hasard ( échographie…), et il ne faut rien faire. Mais s’il existe, même rarement, des douleurs au creux de l'estomac ou sous les côtes, il faut consulter. Une opération doit être réalisée si le calcul est responsable de la douleur.

On m’a trouvé des calculs dans la vésicule, que dois-je faire?

Si la découverte des calculs est secondaire à une échographie ou à un scanner pour autre chose et que vous n’avez pas de douleurs au ventre, il n’y a rien a faire, vous pourrez vivre avec ces calculs .

Si vous avez des douleurs au creux de l’estomac ou sous les côtes notamment après les repas, (colique hépatique), alors il faut   consulter. Après consultation et réalisation d’examen complémentaire ( bilan biologique…)  et si le calcul est responsable des douleurs il faudra enlever la vésicule pour régler le problème des douleurs et surtout éviter des complications plus graves (infection, jaunisse, pancréatite aiguë…)

J'ai des calculs dans la vésicule et j’ai eu des douleurs (coliques hépatiques). Existe-t-il un traitement pour éviter de me faire opérer?

Il n’y a pas de régime alimentaire ou de traitement médical pour supprimer le risque de complication. La cholécystectomie est inévitable pour éviter les complications qui sont parfois très graves (infection de la vésicule et des voies biliaires, pancréatite aiguë…). En attendant l’opération un régime sans graisse (animal et végétal) est préconisé. Le traitement par  ursolvan (acide ursodésoxycholique), qui peut dissoudre les petits calculs de cholestérol pur, n'a  aucune efficacité et aucune indication.

Contrairement aux calculs urinaires il n’est pas possible de casser (lithotritie)  les calculs de la vésicule

 
Jetons Nature

Le sinus pilonidal.

J’ai depuis des mois un écoulement au niveau du pli entre les fesses, avec une boule qui s’est récemment vidée. De quoi s'agit-il?

Un écoulement chronique à ce niveau est probablement dû à  un sinus pilonidal. c'est-à-dire une cavité sous la peau contenant des poils. Il faut consulter pour un examen qui confirmera généralement facilement le diagnostic. parfois une échographie pourra compléter l’examen.   

Une chirurgie doit habituellement être envisagée pour traiter la lésion et éviter une aggravation.

J’ai une boule rouge de plus en plus douloureuse dans le pli entre les fesses, je suis sous antibiotiques que dois je faire.

Il s’agit d’un sinus pilonidal infecté avec abcès, il faut consulter un chirurgien en urgence. En présence d’un abcès une incision doit être immédiatement réalisée, permettant un soulagement rapide des douleurs et de stopper le processus infectieux.

Comme plusieurs membres de ma famille,  j’ai un kyste pilonidal qui me gène depuis des mois, je veux me faire opérer, mais je ne peux pas être immobilisé pendant des semaines.

Le traitement du sinus pilonidal a évolué. Le plus souvent, il est maintenant  possible d’éviter  une chirurgie mutilante nécessitant des mois de méchage responsable d’une perturbation de la vie scolaire, universitaire, professionnelle et sportive… Pour cela je réalise un traitement mini invasif par une petite incision et utilise une caméra. Les suites opératoires sont beaucoup plus simples avec une rapide reprise des activités.

J’ai un sinus pilonidal et je veux me faire opérer, mais il parait que ça revient?

Même après un traitement large et mutilant et après  des soins  locaux complexes et parfois douloureux, le sinus pilonidal peut récidiver.  La complexité et la durée des soins post opératoire et la douleur peuvent être la cause d’un échec scolaire ou universitaire ou compromettre une insertion professionnelle. L’ approche endoscopique minimale invasive permet une intervention en ambulatoire, une plus  rapide reprise des activités. Le risque de récidive est le même, mais accessible de nouveau à un traitement endoscopique. Il y a donc beaucoup moins de retentissement sur la vie quotidienne.

J’ai un sinus pilonidal est ce que c’est grave?

Le sinus pilonidal peut être indore ou ne donner qu’un petit écoulement pendant des mois voire des années. Il peut s’ aggraver progressivement et s’étendre dans tout le pli entre les fesses, vers les fesses, vers l’anus. Il peut se compliquer brutalement et donner un abcès très douloureux. Il faut donc toujours consulter dès la suspicion du diagnostic afin d’étudier la meilleure tactique thérapeutique en évitant autant que possible les traitements mutilants douloureux source de perturbation importante de la vie personnelle.